Si il y a bien un secteur qui s’est fortement digitalisé ces dernières années c’est l’immobilier. Il y a bien sur les gros du secteur, leaders des annonces immobilières comme Se Loger, Le Bon Coin ou encore Bien Ici créé plus récemment… Ces acteurs et bien d’autres génèrent à eux seuls des flux de millions d’annonces immobilières chaque année. Dans cet univers très concurrentiel, de nouvelles méthodes de vente et d’achat on fait leur apparition, on parle notamment de la vente et achat en immobilier interactif.

Immobilier interactif, qu’est ce que c’est ?

D’habitude sur ce blog on parle de boutiques en ligne qui proposent un catalogue de produits « physiques » achetables en ligne. Mais après tout, le terme e-commerce s’adapte à tout type de sites qui met à disposition une offre commerciale rattachée à un système de transaction ou d’inscription en ligne. L’immobilier est en quelques sorte une déclinaison du e-commerce dans la mesure où si une annonce vous intéresse vous procédez à une demande en ligne qui conduit à une demande commerciale et potentiellement à une transaction.

immobilier interactif c'est du e-commerce

Quand immobilier et interactif s’accordent !

OK, mais l’immobilier interactif alors ?

En immobilier interactif, la démarche pour un acquéreur ou un vendeur est différente. l’immobilier interactif permet de proposer un bien à la vente avec une méthode d’enchère progressive ou dégressive. La vente est centralisé dans une solution qui intègre « une salle des ventes ». On peut trouver sur le marché des acteurs comme Kadran qui propose aux professionnels de l’immobilier une solution clé en main d’enchère immobilière. Les notaires de France ont également créés leur propre solution avec l’outil Immo Interactif®.

Comment fonctionne une vente en immobilier interactif ?

Tout d’abord, si un particulier souhaite vendre un bien par immobilier interactif, il doit se rapprocher d’une agence immobilière qui utilise une solution dédiée. Une des conditions est d’être en mandat exclusif avec l’agence le temps de la vente,  Ensuite le vendeur et l’agent immobilier se mette d’accord sur le système d’enchère. Soit on décide de vendre le bien en enchère progressive : prix de départ minimum, le bien revient à l’acquéreur qui a proposé le meilleur prix. Soit en enchère dégressive : on fixe un prix de départ, le prix baisse à intervalles réguliers, celui qui remporte le bien est l’acquéreur qui fait une offre. Un prix planché minimum permet de ne pas faire trop baisser le prix. Tout ne se fait pas uniquement en ligne car il faut bien visiter une maison avant de l’acheter ! C’est pourquoi dans le processus d’une vente immobilière interactive, les participants qui s’inscrivent à une enchère sont invités à visiter le bien avant de participer.

>> Plus d’infos sur Ooreka

L’immobilier interactif est une autre manière d’aborder un projet d’habitation ou d’investissement. Cela permet surtout de vendre au prix du marché et de bénéficier d’un délai de vente moyen de 45 jours, ce qui est plutôt rapide par rapport à une vente immobilière classique.

Digitalisation de l’immobilier

Cet exemple de l’immobilier interactif montre bien l’évolution du digital dans des secteurs qui sont traditionnellement gérés uniquement par l’humain. En France, le business de l’immobilier est loin d’avoir exploré tous les moyens technologiques pour acheter et vendre autrement. Aux Etats-Unis, une société propose un système de vente groupée pour acheter un appartement au sein d’un même immeuble…pas encore construit !